top of page
Rechercher

CERVEAU ACTIF OU PASSIF ?

Dernière mise à jour : 19 oct. 2023

Passif ou Actif ?

Sais tu que notre cerveau a son propre fonctionnement naturel et inné.

En Design Humain, il existe plusieurs clefs pouvant nous donner des informations sur la manière dont nous intégrons les informations.

On ira visiter les variables :

Aujourd’hui je vais te parler de celle de la Digestion .

Comme son nom l’indique, elle est en lien avec notre digestion (des aliments) mais pas que… la digestion des informations également (les apprentissages) . Elle nous donne des pistes sur notre façon d'apprendre.

La variable digestion correspond à la première flèche en haut à gauche :


Soit elle est tournée vers la droite : Cerveau Passif

Soit elle est tournée vers la gauche : Cerveau Actif

Le cerveau passif : on est un apprenant passif, cela signifie que si l’on reste attentif (et intéressé ) lorsqu’on reçoit une information, on la digère et l’intègre sans avoir besoin de revenir dessus (ou de prendre des notes).

Pas besoin de dire à ton enfant ( et c'est valable pour tous) de réviser, réviser, de faire des fiches de synthèse, de réécrire les leçons…le plus important pour lui est d’écouter attentivement en cours, le corps est passif.

Le cerveau actif : on est un apprenant actif, il est donc nécessaire de participer activement avec notre corps au processus de digestion des apprentissages (prise de note, dessin…). On a besoin de relire, répéter les informations, cela va faciliter l'absorption et l’assimilation des informations extérieures.

Dans ce cas, tu peux dire à ton enfant de réviser, faire des fiches, faire des fiches de fiches...

Ce processus est inconscient, il se passe au niveau du corps.

De mon coté, j’ai une variable digestion passive, et j’ai été conditionnée à fonctionner comme un cerveau actif.

Je faisais des fiches, beaucoup de fiches lors de mes révisions à l’école (si tout le monde faisait comme ça c’est que cela devait être efficace pour moi aussi et bah non…)

Je note tout, tout le temps.

Je me déconditionne tranquillement, et finalement je me rends compte je ne relis jamais mes notes.

Mes deux enfants ont des variables différentes, je vais adapter mes propositions pour qu’ils intègrent les informations chacun en fonction de qui ils sont.


Il y a plein d’autres infos en Design Humain pour apporter des clefs sur les apprentissages, on continuera en allant voir comment ton cerveau conceptualise (c’est une autre variable), ton cerveau sera stratégique ou réceptif.

Bref, le Design humain c’est plein d’informations à croiser pour arriver à ton unicité, et des clefs sur ton fonctionnement et celui de ton entourage.

Aujourd’hui, il y a de plus en plus d’enfants réceptifs qui naissent; les variables tendent à être de plus en plus vers la droite ! Le lien avec mon ancien travail d’éducatrice : Certains le savent je suis éducatrice spécialisée de formation, j’ai travaillé pendant de nombreuses années dans un service avec des enfants ayant des troubles des apprentissages ( TDA, Troubles du spectre autistique, multi-DYS, hyperactivité, troubles neuromoteurs, HPI…). J'accompagnais ces enfants tant sur le plan des apprentissages, relationnels, familiaux.. Aujourd’hui avec le recul et cette nouvelle grille de lecture que m’apporte le DH, je me rends compte qu'avoir en plus cet apport permet une justesse et une unicité supplémentaires dans leur accompagnement. J’ai utilisé, créé de nombreux supports pour découper les étapes, les soutenir dans leur planification, leur organisation, leur apprentissage, leur mémorisation, leur lien avec l’extérieur. Si j’avais pu mêler en plus les apports du Design Humain, je suis convaincue que cela aurait été un soutien supplémentaire aussi bien pour les enseignants, les parents, les accompagnants et les enfants. Avoir en plus des informations qu’apporte le Design humain est un cadeau quotidien. C'est une grille de lecture unique et bienveillante !

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page